Site indépendant d’information et de prévention santé du Dr Denis Spindler

Accueil > Medical > Diagnostic du diabète de type 2

Diagnostic du diabète de type 2

samedi 8 novembre 2014, par Denis SPINDLER

Le diabète se définit par la présence d’une hyperglycémie chronique (taux de sucre élevé dans le sang) pouvant résulter d’une déficience de sécrétion de l’insuline, ou d’un manque d’efficacité de l’insuline sur ses tissus cibles ou des deux phénomènes.

Il existe deux types de diabète :

  1. diabète de type 1 qui concerne le sujet jeune : 10% des cas
  2. diabète de type 2 de l’adulte de plus de 40 ans : 90% des cas

Pourquoi dépister le diabète ?

Le diabète reste une maladie silencieuse pendant de nombreuses années (9 à 12 ans) avant de devenir symptomatique. Les complications nombreuses qui résultent de cette période pourraient être évitées par une prise en charge précoce, c’est pourquoi il est important de réaliser un dépistage.

Comment dépister un diabète ?

Le dépistage se fait par la réalisation d’une glycémie veineuse à jeun (dosage du taux de sucre dans le sang) au laboratoire.
Une glycémie à jeun supérieure à 1g26/l à deux reprises témoigne d’un diabète

La réalisation d’un dextro avec un lecteur de glycémie permet de mesurer de façon instantanée une glycémie capillaire au bout du doigt. Cette modalité de dépistage est principalement utilisée en médecine du travail ou lors de campagnes de dépistage auprès de la population.

  • Une glycémie réalisée à jeun ou plus de 2h après le dernier repas est considérée comme positive si elle est supérieure à 1g20
  • Une glycémie réalisée moins de 2h après le dernier repas est considérée comme positive si elle est supérieure à 1g50

Dans ces deux situations un contrôle par glycémie veineuse au laboratoire doit être effectué pour affirmer un diabète.

Quand réaliser un dépistage ?

En pratique beaucoup de situations (prescription de pilule, bilan de santé, examens à visée diagnostic...) sont l’occasion de réaliser un dosage de la glycémie.

La réalisation du dépistage est recommandé à partir de 45 ans notamment chez les personnes qui ont un des facteurs de risque suivant :

  • origine non caucasienne ou migrants
  • surpoids avec IMC supérieur à 28
  • troubles lipidiques, hypertension artérielle
  • diabète familial (au premier degré)
  • diabète gestationnel ou enfant de poids de naissance supérieur à 4kg

A partir de 45 ans les personnes qui ont un des facteurs de risque cités précédemment devront réaliser un dépistage tous les 3 ans. Selon les cas un dépistage plus fréquent pourra être proposé.

Source :principes du dépistage du diabète de type 2 - Anaes - février 2003