Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /public_html/infosanteprevention/config/ecran_securite.php on line 283
Quelle alimentation dans la colopathie fonctionnelle et/ou la diverticulose (...) - Infosantéprévention

Site indépendant d’information et de prévention santé

Accueil > Conseils pratiques > Quelle alimentation dans la colopathie fonctionnelle et/ou la diverticulose (...)

Quelle alimentation dans la colopathie fonctionnelle et/ou la diverticulose ?

mercredi 24 mars 2010, par Dorothée Ménard

Les diverticules sont des sortes de petites poches en cul-de-sac, des hernies, situées au niveau de la paroi interne des intestins.

La diverticulite résulte de l’inflammation d’un diverticule provoquée par une infection. Généralement, les diverticules sont présents au niveau de la partie gauche du colon (le sigmoïde) mais ils peuvent atteindre tout le gros intestin.

L’ALIMENTATION DANS LA COLOPATHIE FONCTIONNELLE OU LA DIVERTICULOSE COLIQUE 

Il faut éviter les aliments contenant des particules pouvant s’inclure dans les diverticules et provoquer une inflammation. Les légumes à graine sont donc exclus : concombres, courgettes, tomates, aubergines, et certains fruits comme la groseille, framboise, fruits de la passion, kiwi, grenade.

De même, on sera restrictif sur toute alimentation pouvant créer une dissension colique.

LE REGIME DE CONFORT INTESTINAL

Règles générales

  • Manger lentement en mastiquant correctement
  • Eviter les repas trop copieux, les préparations grasses, les charcuteries, les aliments fermentés, épicés.
  • Eviter certains modes de cuisson : sautés, rissolés, fritures, sauces, ragoût, mayonnaise, béarnaise
  • Eviter les crudités « coriaces » : carotes rappées, concombre, choux...
  • Eviter de boire dans la demi-heure qui précède ou les 2 heures qui suivent le repas
  • Boire suffisamment dans la journée pour assurer une diurèse minimum de 1,5l
  • Prendre 3 ou 4 repas dans le calme
  • Se reposer après les repas, si possible pendant 10 à 15 minutes
  • Faire de l’exercice

En période de crise de diverticulite il faut passer à une alimentation sans résidu.

Le régime de confort intestinal

Aliments autorisés Aliments interdits
produits laitiers Fromages à pâte dure cuite : Emmenthal, Cantal, Comté, Gruyère...

Fromages à pâte molle.

Lait écrémé en petites quantités dans les préparations culinaires

Laitages selon tolérance
Fromages persillés : Roquefort, Tous les bleus

Fromages fermentés : Camembert, Pont-l’Evêque…
Viandes, Poissons & Œufs Viandes maigres : bœuf, veau, cheval (1ère catégorie) et
Jambon blanc, volailles (sans la peau), porc (maigre),
gigot de mouton, foie de veau, cervelle, rognons, pieds

Œufs (pas plus de 5 par semaine) 

Poisson blanc

Crustacés
bœuf, veau (2ème catégorie), cuisson longue, viandes cuisinées surgelées ou du commerce, viandes panées ou en conserves, charcuterie.

Poissons panés, séchés, salés, fumés, conserves à l’huile : thon, maquereau, saumon, hareng, anguille, lamproie

Coquillages : huîtres, palourdes, praires, moules, escargots
Céréales & Féculents Riz, pâtes, Tapioca, semoule, farine sans son, maïzena

Biscottes, pain blanc rassis, grillé, gâteau secs

Pommes de terre (éviter la purée), fécule
Blé, céréales complètes

Pain frais et complet, mie de pain, pain au seigle, au son, viennoiseries

Les pâtisseries à base de crème, petits four, feuilletés, tartes fruits
Fruits & Légumes Bouillons de légumes, potages de légumes clairs et finement moulinés.

Légumes tendres et bien cuits sans peau et sans pépin : asperges, betteraves, carottes jeunes, feuille de céleri, courge, courgette, endives, haricots verts, laitue, blanc de poireau, tomates pelée épépinée.

Jus de fruits passés sans la pulpe, fruits pelés et bien mûrs (poire, pêche), fruits cuits, fruits au sirop, bananes mûres
Les légumes ‘feuilles’ et légumes secs : ail, artichaut, brocolis, rave, champignons, choux, concombre, cresson, épinards, navet, poivron, petits pois, radis, salsifis, tomates

Toutes les crudités avec peau et pépin

Potages cuisinés du commerce et en sachets déshydratés.

Tous les fruits crus, secs, oléagineux
Matières grasses & Sauces Huiles végétales, margarines végétales, beurre cru Huiles, beurre et autres matières grasses cuites, crème fraîche, toutes les sauces épicées ou avec des aromates, oignons, ail, cornichons
Produits sucrés & Boissons Sucre, miel, bonbons, pâte de fruit, gelées de fruits, confitures sans pépins

Eau plate, sirop, tisane, les jus de fruits sans pulpe, thé et café légers
Confitures des fruits à grains, compotes et marmelades, beignets, crêpes, nougat, pâte d’amande, cacao, chocolat, caramel

Les glaces, sorbets, tartes aux fruits

Les boissons gazeuses eaux ou sodas et boissons glacées